DROIT DE LA FAMILLE

DROIT DE LA FAMILLE

La famille est au cœur de notre vie sociale 

En 50 ans, la société a évolué très rapidement et le mode de fonctionnement de la famille en est l’illustration.

En effet, le droit de la famille ne couvre plus seulement le mariage et le divorce. De nouveaux modes de vie ont été traduits juridiquement, et la loi est venue préciser et protéger les personnes vivant en concubinage ou qui ont conclu un PACS.

De même, des modifications législatives importantes sont intervenues en matière de divorce, et la jurisprudence tente de s’adapter aux nouvelles familles recomposées. Comment organiser les droits de visite et d’hébergement ? Comment obtenir le paiement d’une pension alimentaire ? Quelles sont les conséquences fiscales d’un nouveau mariage ? Quelles sont les règles de droit international applicables ? Comment se déroule la procédure de divorce par consentement mutuel sans juge ? Comment protéger ma famille tout en créant ma société ? Autant de questions susceptibles de se poser tout au long d’une vie.

UNE EQUIPE D’AVOCATS QUI VOUS ASSISTE A TOUTES LES ETAPES DE VOTRE VIE

Les questions quant à la filiation et l’adoption ou encore les successions doivent également être étudiées par des professionnels du droit. Quels seront les droits du nouveau conjoint ou des enfants nés d’une nouvelle union dans le cadre des successions ? Comment adopter les enfants de son conjoint ? Quels sont les droits des grands-parents vis-à-vis de leurs petits-enfants ?

Le droit de la famille est une matière qui nous touche tous, à différentes étapes de notre vie. Il est primordial d’être conseillé par un professionnel du droit afin de connaitre les conséquences de ses actes et actions judiciaires éventuelles, et particulièrement par un avocat, qui pourra vous conseiller tout au long de vos litiges.

Le plan psychologique fait partie intégrante de la matière et votre avocat, au-delà de ses compétences juridiques certaines, doit présenter des qualités humaines et rester à votre écoute.

Par ailleurs, le droit des personnes aborde les questions relatives à l’état civil (changement de prénom et nom), aux majeurs placés sous un régime de protection, à la minorité et l’émancipation, à la gestion du patrimoine des mineurs et majeurs protégés ou encore à la protection de votre droit à l’image et à la vie privée.

Enfin, pour gérer tous les aspects d’un conflit de la manière la plus sereine et objective qui soit, il sera toujours envisagé, préalablement à l’engagement d’une procédure contentieuse, de passer par un mode de règlement amiable du litige et notamment par une procédure participative. Il s’agit d’ailleurs aujourd’hui d’une obligation légale résultant de l’allongement des délais de procédure devant l’ensemble des juridictions et particulièrement devant les Juges aux affaires familiales.